Retour sur le Festival Rock en Seine

Hello, premier article de la rubrique Festival et comme quoi il n’y a pas d’âge pour y traîner ses guêtres, j’ai assisté à 47 piges à mon premier festival!

J’ai embarqué ma smala (enfin les plus grands) fin août au fameux Festival Rock en Seine. Alors je vous préviens tout de suite, comme c’était une première pour moi, je n’avais aucun point de comparaison, j’ai pas fait Woodstock hein 😉

Je me suis préparée physiquement à affronter une journée longue et effectivement elle le fut !

Nous avions choisi la journée du dimanche 26 août car la programmation correspondait aux goûts de tout le monde avec Post Malone, Justice et Macklemore pour les plus gros concerts annoncés ce jour là.

Arrivés à l’ouverture, nous avons pu découvrir l’endroit tranquillement sans la foule que nous retrouverons le soir. Le domaine national de Saint Cloud est absolument immense et il faut bien ça pour accueillir pas loin de 120 000 personnes pendant 3 jours!

Ce festival a été crée en 2003 et a depuis vu passer un nombre incroyables d’artistes talentueux, des Arctic Monkeys à Iggy Pop, Portishead aux Whites Stripes, le tout répartis sur 4 scènes.

Pour en savoir plus sur ce Festival incontournable, je vous invite à visiter leur site ROCK EN SEINE

Mais revenons à nos moutons. La seule chose que nous avions programmé avec mes ados étaient de ne surtout pas louper, Post Malone, Justice et Macklemore et effectivement ces trois concerts ont été incroyables, mais je vous en parlerais sans doute dans un autre article, parce que finalement ce que je retiendrais de Rock en Seine, ce sont les découvertes que j’y ai faites, des artistes que je ne connaissais pas et qui m’ont scotché, étonné, fait marrer aussi mais dans le bon sens du terme.

Deux groupes et un artiste m’ont particulièrement marqué: The Regrettes, Confidence Man et Ady Suleiman. Ce dernier fera l’objet d’un article en particulier car je l’ai revu en concert quelques semaines après le Festival.

3 formations et 3 univers complètement différents.

♦♦♦♦

IMG_1881

The Regrettes ce sont 3 filles et un garçon de moins de 20 ans, deux guitaristes, une bassiste et un batteur et une énergie à couper le souffle. Là on est plutôt dans le rock punk girly, c’est ce qui m’est venu à l’esprit en les écoutant. La chanteuse Lydia Night est ultra charismatique avec un petit côté Harley Quinn que j’ai adoré. Ils viennent de Los Angeles et le groupe a été crée en 2015.

Pour ceux qui veulent en savoir plus sur eux hop direction leur site THE REGRETTTES

♦♦♦♦

IMG_1895

Le deuxième groupe qui m’a pour le coup super étonné, tant par son jeu de scène que par sa musique est le groupe australien Confidence Man. On change totalement de registre avec ces 4 artistes complètement barrés, 1 fille Janet Planet, vêtue de blanc de la tête aux pieds, Sugar Bones son acolyte portant un slip moulant du plus bel effet et derrière eux, un clavier Reggie Goodchild, le frère de la demoiselle et Clarence McGuffi , à la batterie, son petit copain. Les deux gaillards, en slip et planqués sous d’immenses chapeaux à voilette, dans le même genre que Sia le slip kangourou en moins.

Bref, déjà rien que de les voir, ça mérite le détour. Après la surprise visuelle, celle musicale, hyper énergique, un mélange de dance des années 90 et de disco. Les chorégraphies très travaillées sont réglées au millimètre, mais avec une impression de décontraction et de faux sérieux que j’adore. D’ailleurs j’ai cru qu’ils étaient anglais, vu l’humour décalé de leur prestation et leur maîtrise de l’espace. Le plus amusant est le contraste entre leur look spatial, et leur absence totale d’expression faciale. Du coup c’est super marrant. J’ai aussi trouvé très sympa, le fait que les deux chanteurs quittent la scène pour laisser à deux ou trois reprises la place uniquement aux musiciens qui n’étaient pas en reste côté show.

D’après des interviews que j’ai lu, les deux musiciens sont cachés car ils font partis d’autres groupes australiens assez connus et ne souhaitaient pas que leur notoriété trouble l’image de Confidence Man. C’est, en tout cas, un groupe que je reverrais avec plaisir pour son côté ovni et parce qu’au final j’ai adoré leur musique hyper dansante.

♦♦♦♦

IMG_1870Ady Suleiman quant à lui est mon coup de cœur de Rock en Seine, à tel point que je vais vous laisser un peu mijoter et vous pondre un article rien que pour lui, car ce jeune homme est bourré de talent et que j’ai envie de lui donner une place à part.

En attendant, je vous ai préparé une petite video de mes découvertes avec un BONUS surprise pour les amateurs de gros sons 😉

L’année prochaine Rock en Seine a déjà annoncé la venue d’un groupe mythique qui fait partie de mes préférés depuis que je suis ado et que j’ai eu la chance de voir à Bercy il y a…. très longtemps: THE CURE!! et là autant vous dire que je ne les louperais pas!

N’hésitez pas à me raconter vos découvertes à Rock en Seine, ce que vous pensez de ce festival parce que la musique n’est rien d’autre qu’une affaire de partage d’émotions 😉

Fred

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s